Médecine antique

Les médecins/chirurgiens sous la période de la Deuxième guerre sont, pour la majorité d'origine grecque, mésopotamienne ou égyptienne.

Aucun diplôme n'existe pour pratiquer la médecine. Le futur médecin apprend avec un maître, soit seul, soit dans des universités telles que Cos ou Alexandrie.

La médecine pour la période et un mélange de médecine moderne avec des interventions de chirurgie (réduction de fracture, hernie, varice, ect.) et de religion (offrande, prières, ex-voto...). L'utilisation de plantes médicinales est reconnue telles la lavande et le miel pour leurs vertus cicatrisante et antiseptique, la scopolamine comme analgésique, la sauge, etc...

découvrez la passionnante leçon de notre chirurgus qui vous enseignera son savoir et vous présentera ses outils de chirurgie ! 

 

chirurgicus.jpg

copyrighted-ykpreview-kyn3921-1.jpg

p6249297-1.jpg